lumière dans la nuit

Viens, ô Prince de la Paix !
Viens habiter chez nous,
nous n’en sommes pas dignes
mais combien tu aimes ta créature
pour t’abaisser jusqu’à elle.

Tu ne cesses de te présenter 
sous l’apparence du faible et du pauvre.
Le tumulte peut se faire au dehors
Qu’importe, puisque tu es en moi
ô Prince de la paix !

Les guerres changent de visage
dévastant le monde, ravageant les cœurs
Un hôpital obsolète, proie des flammes(*)
Des centaines de malades
étalés au dehors se laissent voir.
N’es-tu pas déjà là ?

Que mon cœur ne cesse de te chercher
jusqu’à te reconnaître
dans l’humble enfant de la crèche
pauvre, et démuni
ô ! Viens ! Viens ! Prince de la Paix.

Nicole Sigiscar (Pointe-à-Pitre, Guadeloupe)

2 Décembre 2017

(*)Le 28 Novembre dernier, un violent incendie s'est déclaré au CHU de Pointe-à-Pitre

 

Esci Home